Deux publications sur les banquiers centraux

Je n’en ai pas parlé lorsqu’il est sorti en décembre dernier, et pourtant ce numéro d’Histoire, économie & société a représenté un travail non négligeable. Coordonné avec Olivier Feiertag, il s’intitule « Les banquiers centraux dans la construction européenne » et donne un aperçu du rôle des banquiers centraux dans l’organisation économique et financière du continent européen depuis 1919 – oui, 1919, car l’histoire de la construction européenne commence avant la fondation du Conseil de l’Europe ou les traités CECA ou CEE (et je crois même avant 1919). Outre l’introduction co-écrite avec Olivier Feiertag, mon article porte sur la fondation de la Banque des Règlements internationaux (1930), moment essentiel de coopération entre les banquiers centraux et de l’organisation financière du vieux continent (et au-delà)1.

Les banques centrales à l'échelle du monde

Les banques centrales à l’échelle du monde

En outre, est sorti il y a quelques jours Les banques centrales à l’échelle du monde, qui regroupe les contributions du colloque sur l’internationalisation des banques centrales organisé par la mission historique de la Banque de France et coordonné par Olivier Feiertag et Michel Margairaz. Mon chapitre essaye de tirer des conclusions sur l’imbrication, dans la politique extérieure de la Reichsbank dans les années 1930, entre le niveau personnel – celui du président de la Reichsbank Hjalmar Schacht -, le niveau national – de la démocratie au IIIe Reich et, pour ce dernier, l’importance des structures du régime pour comprendre le rôle de la Reichsbank et de son président -, et, enfin, le niveau international, qui existe en soi mais peut aussi avoir interaction et influence avec le niveau national et le niveau personnel2.