Traitement et analyse d’un corpus de tweets: sortir de l’artisanat

J’ai publié il y a quelques semaines un billet expliquant rapidement quelques résultats d’une collecte de tweets. J’ai souhaité l’approfondir et en faire un article, à la suite de la publication d’un appel à contribution des Cahiers du numérique.

Au fur et à mesure de la rédaction de cet article, mais, surtout, du traitement des tweets collectés, ma méthode s’est révélée trop artisanale – à tel point que j’écrirai cet article, mais pour une autre revue. Je souhaite donc ici la formaliser un peu plus, mais également proposer une sorte de « protocole » (version pompeuse) ou de bonnes pratiques (version humanités numériques) pour le traitement d’un tel corpus.

Je propose donc ci-dessous un flux de travail avec des outils libre, flux commençant une fois la collecte des tweets achevée. J’utilise OpenRefine, LibreOffice, Gephi et iRaMuTeQ. J’ai publié une carte heuristique sur MindMeister, qui permet le partage et le travail collaboratif sur ce type de cartes.

Si collaborer à ce document vous intéresse, laissez un commentaire.


Une réflexion au sujet de « Traitement et analyse d’un corpus de tweets: sortir de l’artisanat »

  1. Ping : Traitement et analyse d’un corpus de twee...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *