Archives par étiquette : 1j1p

1 Jour – 1 Poilu: exemple de contribution des «amateurs» à la narration de l’histoire

Edit, 8 décembre 2015. Étant donné l’intérêt des commentaires, je conseille vivement à mes lecteurs de les lire. Ils sont particulièrement éclairants sur #1j1p et sur les relations entre historien.ne.s universitaires et historien.ne.s non-professionnels.

La base des données des morts pour la France de la Première Guerre mondiale est l’un des ensembles de « documents numérisés et [d’]informations issues des fonds d’archives et des collections conservés par le ministère de la Défense» (selon ses propres mots) proposés par le site  Mémoire des Hommes qui dépend du ministère de la Défense. Cette base de données est d’abord une collection de scans des actes administratifs déclarant un poilu mort pour la France, soit 1,3 millions de soldats morts pendant la Première Guerre mondiale. Si l’image d’une source primaire est utile pour un.e historien.ne, elle ne permet qu’une lecture proche, avec des moyens de recherche limités aux quelques éléments, très pauvres1, qui ont été indexés au moment de la publication de la base de données. La recherche est ainsi rendue plus complexe, plus dévoreuse de temps, moins efficace et risquée dans la mesure où l’on peut manquer des informations. Presqu’aucune lecture distante n’est possible. Un module d’indexation collaborative a cependant été prévu, afin de donner la possibilité à qui voudrait d’effectuer une reconnaissance de texte «humaine» de ces images. J’ai critiqué ce module il y a environ un an. Continuer la lecture

  1. Nom et prénom(s), date et département de naissance, comme le montre cette fiche, non indexée le 4 décembre 2015. Cela signifie par exemple que l’on ne peut faire de recherche par lieu de décès ou par régiment. []