Graphe des mentions incluant #ww1

Les commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale sur Twitter (avril-juillet 2014)

Edit (22 juillet 2015): vous pouvez lire une version longue, sous forme de Working Paper, de ce billet, en allant sur HAL-SHS.

Il y a un siècle se déclenchait le premier conflit mondial. Cette année du centenaire est largement commémorée, y compris sur les réseaux sociaux. Ce billet fait le point sur un projet en cours, qui consiste en la capture de tous les tweets comprenant des hashtags reliés à cette commémoration, en commençant par #ww1, le plus largement utilisé.

Origines du projet

Le projet remonte à une discussion dans le train du retour des Rendez-vous de l’histoire de Blois en octobre 2013 entre Nicolas Beaupré, maître de conférence à l’Université Blaise Pascal (Clermont-Ferrand), et moi-même. Cette discussion a été reprise avec Benoît Majerus, professeur assistant à l’Université du Luxembourg. Nicolas comme Benoît sont des historiens spécialistes de l’histoire de la Première Guerre mondiale.

Un projet de Public History

Le projet de collecte a été définitivement lancé (c’est-à-dire techniquement mis en place) au retour de la conférence annuelle du National Council on Public History, qui s’est tenue à Monterey en mars dernier. Ce projet peut être vu comme étant du ressort de la public history, discipline états-unienne mais qui commence à prendre de l’influence en Europe et ailleurs par la fondation de l’International Federation on Public History, présidée par Serge Noiret, avec qui j’ai co-édité notre Histoire contemporaine à l’ère numériqueLa public history est un champs de recherche large, qui examine notamment les rapports des citoyens à l’histoire / à leur histoire. Nous sommes ici dans un cadre couvert par la public history, concernant à la fois les rapports des citoyens à l’histoire mais également – et peut-être surtout – des institutions (nous le verrons plus bas) à l’histoire.

Logiciel & méthodologie

Pour cette collecte, j’utilise le logiciel serveur 140dev. Il se connecte à l’une des API (streaming) de twitter. Il peut ainsi obtenir jusqu’à 1% du flux des tweets – et dans le cadre de cette collecte nous sommes très loin d’atteindre ce 1%, même si le nombre de tweets obtenus, pas loin de 200 000 en quelques mois, est plutôt important.

Méthodologiquement parlant, le système mis en place à quelques failles. La première est que l’API de twitter est parfois capricieuse: il y a malheureusement des moments d’interruption de la collecte. De plus, twitter est peu disert sur ce qui peut être réellement collecté via cette API: on ne peut pas savoir si, dans notre cas, ce qui est récolté est l’intégralité des tweets contenant la liste de hashtags que nous voulions obtenir.

Toutefois, la limite méthodologique essentielle de cette collecte est vraisemblablement linguistique.1.

Biais linguistique du mode de collecte

Le hashtag le plus utilisé pour les commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale est #ww1. Le problème de ce hashtag est qu’il est anglo-saxon et qu’il est issu de la pratique et non d’une normalisation, qui, sur un tel type de site, ne pourrait de toutes les manières pas exister. Si ce hashtag est manifestement largement utilisé, il peut y avoir des membres de twitter parlant de la Première Guerre mondiale et utilisant un autre hashtag ou aucun hashtag. De ce point de vue, d’ailleurs, le réseau qui est ici décrit est pour partie « inventé » par le fait même de penser un hashtag comme un élément structurant un réseau. Le résultat est une possible sur-représentation des tweets provenant du monde anglophone. Dès le départ, toutefois – et à l’exception des premiers jours, à cause d’un changement de réglage par défaut du logiciel utilisé – des hashtags français (pgm) ou allemand (ewk) ont été rajoutés. Mais ils sont plutôt peu utilisés.

Finalement, le biais linguistique le plus important est peut être ailleurs. Certains événements liés à la Première Guerre mondiale restent plus nationaux. L’exemple typique est l’assassinat de Jean Jaurès le 31 juillet 1914. L’année 2014 est aussi une année de commémoration de Jaurès, en France. Le problème est qu’il n’est pas possible de collecter le hashtag #jaures, dans la mesure où il concerne pour l’essentiel des tweets qui ne sont pas liés à la Première Guerre mondiale. Le résultat est une probable sous-estimation des tweets en Français. C’est un risque des collectes de données trop « importantes »: écraser les particularités.

Reste le cas allemand, qu’il faudra que j’investigue un peu plus.

Quelques résultats

Voici à quoi ressemble une visualisation des mentions (une mention = un lien). La taille des nœuds (c’est-à-dire les comptes twitter) dépend du degré, c’est-à-dire du nombre de fois où ces comptes ont mentionné un autre compte ou ont été mentionnés par d’autres comptes.

Graphe des mentions incluant #ww1

Graphe des mentions incluant #ww1

Le monde anglo-saxon utilise largement twitter

La première leçon, peu surprenante, est que le monde anglo-saxon – et, dans notre cas, britannique – utilise largement twitter2. On y reconnaît différents types de comptes: musées (Imperial War Museum), médias (la BBC en premier lieu et ses multiples comptes), « institutions » (le compte @PopyLegion qui est le compte officiel de la Royal British Legion, œuvre caritative pour les vétérans de l’armée britannique ou le compte de l’Heritage Lottery Fund qui utilise des fonds issus de la loterie britannique pour des projets liés au patrimoine), des comptes créés pour l’occasion (le compte « centenary » de l’Imperial War Museum) et des comptes liés à des historiens ou des projets d’histoire (@HistoryNeedsYou, compte de l’historien Matthew Ward, qui clame « bringing history to life » sur Twitter). Notons la présence du projet de public history Letter to an unknown soldier (@letter1418), financé par l’Heritage Lottery Fund et soutenu par l’Imperial War Museum. Les comptes qui sont le plus présents dans ce groupe sont pour l’essentiel britanniques, mais il y a des exceptions, comme le Wall Street Journal.

Il est indéniable que le cœur de ce réseau est formé des multiples comptes de la BBC et, surtout, de l’Imperial War Museum. Cette institution britannique, dont la page d’accueil du site regorge d’informations et projets sur la Première (et Seconde) Guerre mondiale, est né de la Grande Guerre (1917). C’est une fédération de musées. Le centenaire est d’autant plus, peut-on supposer, un enjeu pour l’IWM que son musée de Londre à réouvert après quatre ans de travaux en juillet 2014. Cela peut expliquer, en plus de son sujet même, sa présence particulièrement importante sur twitter.

Des communautés temporaires

Si l’on regarde le réseau que forme les mentions sur twitter de plus près et, surtout, sur une période plus limitée que la période allant d’avril à juillet, on s’aperçoit que ce réseau évolue et change de forme, avec, parfois, des petites ‘communautés’ temporaires qui disparaissent rapidement, souvent liée à un événement très précis.

 Chaque « saut » correspond à une progression de cinq jours, à partir d’avril 2014 et ce jusque mi-juillet. L’aspect saccadé est lié aux limites matérielles de mon ordinateur, qui ne peut faire évoluer l’algorithme force atlas 2 en ‘temps réel’.

À 35 secondes, vous pourrez voir, par exemple, que PoppyLegion3 et HeritageLottery font tout d’un coup l’objet de nombreux liens, à la fin du mois d’avril. Cela correspond à une action nationale de sensibilisation des élèves au centenaire de la Première Guerre mondiale, lancée par le Premier Ministre britannique avec des élèves londoniens. Un tweet  des services du Premier Ministre, citant ces deux comptes, a été massivement retweeté.

Un monde francophone par éclipse

Lorsque l’on regarde le réseau global (sur l’ensemble de la période) ainsi que la vidéo que j’en ai faite, on ne peut être que frappé par la faible présence de comptes français (et encore plus par la quasi-absence des comptes italiens et allemands). Au-delà du biais linguistique cité plus haut, cette faiblesse reste d’autant plus étonnante que le poids de la mémoire en France4 est assez fort.

Comment expliquer cette absence? Prenons quelques cas institutionnels: Péronne et les Invalides.

Certaines institutions francophones ne tweetent pas, peu ou pas « dans les règles »

L’historial de Péronne a deux comptes, l’un qui n’est plus actif, l’autre consacré à son centre de recherche, animé par Nicolas Beaupré (justement) et Franziska Heimburger. Que le musée de l’Historial ne tweete pas est ainsi un problème, vu l’importance dans le monde anglo-saxon de l’Imperial War Museum.

Le musée des armées des Invalides est beaucoup moins centré sur la Première Guerre mondiale. Son exposition courante (au moment de la rédaction de ce paragraphe: mi-juillet) sur les Mousquetaires est beaucoup plus présente dans son fil twitter que le centenaire de la Première Guerre mondiale. De plus, ce musée n’utilise que peu, voire pas du tout, de hashtags. Dans les pratiques des utilisateurs twitter, on peut poser comme hypothèse que l’usage d’un hashtag est l’une des possibilités pour se raccrocher à une forme de communauté.

Structuré autour de la Mission du centenaire

Pour le reste, la communauté « française » semble d’abord se structurer autour du compte de la mission du Centenaire, ce qui semble logique. La question que l’on peut se poser en regardant le rôle de la mission du Centenaire est la suivante: est-ce un cas de centralisation/coordination ratée? Aurait-il fallu plutôt compter sur un réseau de comptes twitter / d’institutions plutôt que sur une forme de centralisation de la commémoration autour de la mission du Centenaire?5

Densification du réseau lors des « grands » événements

Le réseau issu de cette capture se densifie quand des événements particulièrement importants sont commémorés. L’exemple classique en est l’assassinat de l’archiduc François-Ferdinand le 28 juin 1914.

Par contre, certains événements, traités plus nationalement, ne ressortent pas particulièrement, malgré leur importance. C’est le cas de l’assassinat de Jaurès. Ce dernier fera l’objet d’un traitement dans un billet ultérieur sur les entrées en guerre, qui ne sont pas incluses dans le corpus utilisé pour ce billet. Sans trop mordre sur ce prochain texte, il semble à première vue que la commémoration de l’assassinat de Jaurès a fait preuve d’une instrumentalisation nationale en France qui l’a coupé des commémorations plus « globales ».

De quoi parle-t-on?

Pour savoir quels sont les sujets abordés par les membres de twitter parlant des commémorations, j’ai utilisé un outil de topic modelling appelé MALLET, développé à l’université du Massachusetts6. J’ai demandé à MALLET de déduire 30 sujets pour chacun des deux langes (Anglais et Français). Les résultats ne sont pas toujours faciles à interpréter mais donnent une petite idée de ce qui est discuté.

Côté anglais

  • war world legacies great interactive impact pic migration lasting getty immerse affected hidden figure agency comic notable exceptional topical
  • pm find part uk august images aug support moment national fighting join station proud reflection artist launched turn gallery
  • years ago ferdinand archduke franz assassination sarajevo today live princip assassinated sophie gavrilo wife happened started follow coverage minute
  • watch film bbc tonight pm today sunday lovely opening free changed drama starts night launch video trailer man check
  • british gt french news history books week belgium wwi podcast hear read start germans trip bit called voices anti
  • home trenches ypres hall tour piece town platoon area training hand education village pilot pre account veterans shells watching
  • project online people work made poppies shell follow resource lecture century debate medals small remains britain showing films shock
  • died killed read action regiment including ridge battalion australian william lt lots scottish mine death bn pte james arras
  • book history military website found amazing east excellent fascinating back archive article pleasert review wonderful classic site interested medical
  • exhibition events museum city visit art york weekend display moon opens details library park house tickets open tomorrow taking
  • blog live post royal shot series dead moments make million final couple minutes sacrifice helped troops names latest american
  • show great road young glasgow victims tank football tribute back de memories grandfather guide team won played close garden
  • soldier good letter love unknown page read children camp conflict empire pictures add poster added diaries htt album vad
  • june today commemorate change released forever diary conference london troops workers making factory march paris meet munitions tweet competition
  • peace george canadian years armistice evening place irish father part volunteers times toronto centre htt info square ireland true
  • german field collection set europe postcard france april sun forgotten attack talking light officer artillery infantry shows lines ht
  • women photo htt press artists hero graves leading chance christmas record photos giving female stunning stories oct truce officers
  • german red britain cross memorials black england south top find woman king group flying corps naval article medal dog
  • soldiers army indian france image ht gate people india marching working sikh iraq brave horses praying jerusalem menin guarding
  • 19 centenary war mark year anniversary commemorate outbreak game start street bringing north kind contribution discover service belgian inspired feature
  • great war front photos western battlefields line home fight check latest conscientious app objectors published experience duke sikhs propaganda
  • service morning nurses gallipoli remembrance honour research air men man records vc campaign yesterday canada land hour tomorrow legacy
  • day battle july today somme fought men pals forces ht casualties side photograph equal measure fascinates yrs horrifies learn
  • cemetery memorial trench british wood nurse battlefield earlier corner edith weeks cavell division coin grave killed buried crater afternoon
  • event commemoration poppy tomorrow ll written twitter music flanders commemorations students reading forward week resources poetry fields play past
  • st talk seeds thomas school visiting downing free london john role left sat david sir church jun son edward
  • remember ww served soldiers heroes fallen fell muslim month trenches remembered begins retweet remembering commonwealth nice headline personnel holy
  • germany lives lost german full don men end gas long days ve children gun wars austria kaiser machine die
  • memorial hospital soldier letters wounded today moving special commemorating talks join launches horse words staff millions star pack wanted
  • stories story life time family july real share local view original tweeting public open led office explore crisis featured

Côté français

  • guerre grande travers arts interactive propose chronologie réseau clés transmédia ressources canopé accompagner moments étudiants interactif racontée rhin webdoc
  • bataille fresque somme commémorations juillet direct sacco montparnasse lettres inauguration spéciale long joe dessins agenda photo école archiduc date
  • poilu coeur europe travail vie paix lettre moment festival lecture ouverture groupe noël t livre georges émotion savoir prisme
  • juin histoire sarajevo partir plongée signe live tweet matinée jamais novembre hier britannique ri entrée labellisé recherches placé dimanche
  • morts poilus mémoire france durant hommes monuments fiches monument silence lafon alexandre régiment géographie tués livre base données adresse
  • hommage photos feu artifice magnifique émouvant français premier tué caporal peugeot créée aisne loterie cicatrices rugbymen soutient bombardée lorraine
  • expo poilus autour traces voir élèves vient bd cinéma dernier expos parle bande village dessinée reportage combattant édition commune
  • guerre grande infos allemands recherche évènements héros franco frères bilan regards vus croisés enfant docks carré rendez corentin conférences
  • guerre ans jours découvrez cent films nationale années congrès bibliothèque vraies décisions prenait olympique profilait cinémathèque bosnie multimédia travaux
  • projet conférence combats suivre carnet vie jaurès enfants vilaine ille coup spécial chants étude numéro tweets musées armées unesco
  • fusillés exemple commémorer réhabilitation fort continents organisés article combat lire reims également retrouver femmes collective voix non évènements intéressante
  • hui france aujourd tour juillet champs bataille international étapes victimes cycle tracé rend lance suit route nancy mission départ
  • soldats colonies hommes étrangers colloque près travailleurs aube ministère comprendre françaises représentation charles filmique versailles engagés ruptures attaque joueurs
  • mémoire monde allemand matin vue soldat douaumont derniers ossuaire documentaire contre février gaz disparu alliés armes posée plaque ypres
  • série jour inconnus nouvelle cartes anglais fr matin marne nouvelles chez commence pierre autres calédonie peintre andré exceptionnelle belge
  • exposition archives musée journée août twitter internationale va saint documents française armée suivez invalides thème pays laurent hôpital auxiliaire
  • images profile normal twimg nouveau jpeg mémoires ouest allemagne projets b ad franco guerres récit gilles f png voici
  • ligne découvrir militaire sélection médecin belle adam frantz matricules registres mai art jusqu départementales romain mise classe roman classes
  • cette temps sera semaine toute faire dernière souvenir noms source destins jpg beau entretien part marin autriche pertes revue
  • pendant français leurs défilé officiers honneur troupes malouins soutenir jeûnaient tirail saint malo cérémonies forêt allemande toujours officielle u
  • chemin dames avril mai était général mémorial jean corps aérienne russe sol sacrifice septembre division venu crée day von
  • première mondiale guerre dossier uchronie uni complet carte déclenchait facebook avez royaume manifestations lancé guardian historiques ina déclenchement commémoratives
  • blog vidéo jeu presse livres militaires sources pierre bien photographies auteur guide historique port service fonds papier présentation bel
  • centenaire commémoration paris organisée programme jeunes commémore cérémonie suivre attentat tiendra cimetière couleurs table écrivains ronde rencontre participer invités
  • ans sarajevo petit feu pont dire coups premiers autant siècles ville zélée prisonniers attendant camp présence bientôt roi concert
  • site plus entre web historien commémoration passé religions interview sud devons liens meilleur construire héritons internet avenir revient bois
  • front soldat verdun arrière route fête tombés sacrée duc seule bar reliant ancêtre octobre impôt revenu parcours siècle oubliés
  • france tranchées colloque bretons mort prochain europe combattants visite trois image nord collection affiche partie sport région superbe raconte
  • guerre grande soir occasion rugby retour radio finale littérature équipe débat top lieux vers seront lien rendu émission fabrique
  • grand demain étape françois ère année merci père conflit lorette fin disparus dame ferdinand rend oise info souvient épisode

Conclusion(s)

Ce qui frappe en premier est la dissymétrie entre les tweets, non seulement émis en Anglais mais également émis par des institutions britanniques, par rapport aux autres langues. On est dans un rapport de 90% contre 10% environ. Cela ne reflète pas nécessairement le « terrain » dans le sens où il peut s’agir d’abord d’usages différents, moins centrés sur Twitter en France que soit sur d’autres réseaux sociaux, soit sur d’autres usages (électroniques ou non). Les contributions en Allemand (alors qu’un certain nombre de hashtags en Allemand sont bien présents dans la liste de la collecte) sont faibles.

L’une des questions qui découle de cette conclusion (certes temporaire) est la suivante: cette dissymétrie est-elle la marque de mémoires collectives structurées différemment de part et d’autre de la Manche sur la Première Guerre mondiale? Une autre question est de savoir si, étant donné l’influence d’un réseau comme Twitter, la prééminence britannique aura un effet sur les mémoires collectives des autres pays belligérants.

Sur le plan méthodologique, les premières conclusions de cette collecte sont de plusieurs ordres. D’une part, il y a une grande difficulté à embrasser l’ensemble des mots-clés servant de base à la collecte des données sur un sujet aussi large. Parmi les éléments de ce projet en cours, il faudra faire une analyse des biais éventuellement introduits par le choix des mots-clés capturés.

Le second point méthodologiques est l’intérêt du graphe dynamique, qui permet de voir un peu plus finement les évolutions du réseau et de discerner les moments les plus importants des commémorations – en tout cas les moments les plus importants sur twitter.

  1. Outre le biais linguistique décrit, ajoutons que les premiers jours de récolte n’ont trouvé que des tweets en anglais, en raison d’une mise à jour de 140dev qui a changé un réglage linguistique par défaut []
  2. Bien sûr, il y a le biais statistique []
  3. Poppy signifie coqueliquot. C’est devenu l’un des symboles du 11 novembre au Royaume Uni. []
  4. et la culpabilisation qui peut en résulter: prenons, au hasard, le cas du mémorial de Caen et des 70 ans du débarquement []
  5. Pour une histoire de la mise en place des commémorations en France, voir T. Wieder, “Généalogie heurtée d’un « événement majeur »,” Le Débat, vol. 176, no. 4, p. 160, 2013. []
  6. Un tutoriel est disponible sur le très bon site du Programming Historian. Il y a néanmoins des ajouts à faire, notamment relatif à la langue: le tutoriel considère par défaut le corpus comme étant en Anglais. []

Une réflexion au sujet de « Les commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale sur Twitter (avril-juillet 2014) »

  1. Ping : Tutoriel : Archiver les tweets à partir d’un hashtag | Des Aïeux et des Hommes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *