Préserver la mémoire d’une épidémie

Ressources sur le COVID19 et le confinement

La période que nous vivons est exceptionnelle à plusieurs égards: une épidémie de l’âge de la mondialisation et de l’ère numérique, des mesures de confinement, en Europe depuis depuis quelques jours à quelques semaines selon les pays, dans certains pays d’Asie depuis plus longtemps. Elle se déroule également dans un contexte médiatique particulier, celui des réseaux sociaux numériques et du web: cette épidémie peut ainsi devenir — du point de vue historique et social du moins — l’épidémie la plus documentée… ou voir sa mémoire pâlir très vite. Je vous propose ici de partager quelques ressources sur cette épidémie qui nous permettront d’en garder la mémoire, ainsi que celle du confinement. Si vous trouvez de nouvelles ressources, vous pouvez les poster en commentaires.

Une grande partie de ces liens m’ont été communiqués via l’équipe de Documenting the Now dont les discussions de groupe sont très actives.

D’autres pages web recensent des initiatives. Par exemple, l’association des archivistes français a ouvert une page sur les collectes mises en place par des centres d’archives autour du COVID19. L’AAF (et d’autres) organisent en outre une collecte de témoignage auprès des archivistes.

Avec de nombreuses autres historiennes et historiens, mais aussi archivistes, sociologues, etc, j’ai signé le texte de Myriam Piguet et Caroline Montebello (que je remercie pour l’initiative) intitulé Covid-19 : pour une mémoire ordinaire de l’extraordinaire et paru dans trois journaux:

Table des matières

Initiatives de documentation du confinement

covid-19 dans les médias

Data et Dataviz

Tweets

Archivage du Web

Éthique


10 réflexions sur « Préserver la mémoire d’une épidémie »

  1. Nicolas

    Étude sur l’intensité médiatique du COVID-19 en France : http://www.herve.name/pmwiki.php/Main/Etude-Coronavirus

    Information à la télé et coronavirus : l’INA a mesuré le temps d’antenne historique consacré au Covid-19 : https://larevuedesmedias.ina.fr/etude-coronavirus-covid19-temps-antenne-information

    Comment Didier Raoult et la chloroquine ont surgi dans le traitement médiatique du coronavirus : https://larevuedesmedias.ina.fr/etude-coronavirus-covid19-traitement-mediatique-raoult-chloroquine

    Répondre
  2. Ping : Covid-19 : pour une mémoire ordinaire de l’extraordinaire - Tounesna News

  3. GENSURGER Sarah CNRS

    Défi collaboratif
    « Nos vitrines parlent à l’heure du confinement »

    https://www.facebook.com/groups/vitrinesenconfinement/

    Objectifs
    Comment parlons-nous du confinement ? Avec quels mots et quelles phrases ? Qui nommons nous comme responsables de la décision de confinement qui nous contraint à rester chez nous et à limiter le plus possible nos déplacements ? Quels documents garderons-nous pour témoigner de cette période dans le futur ?
    Le principe du défi collaboratif « Nos vitrines parlent à l’heure du confinement » est, lors de nos brèves sorties autorisées, de prendre de manière la plus systématique possible des photographies en gros plan et en mode paysage des messages apposés par les commerçants dans leurs vitrines, par les responsables de lieux publics non-commerçants sur leurs façades ou par les citoyens sur leurs fenêtres privées et de les partager sur les réseaux sociaux (#VitrinesEnConfinement) ou sur la plateforme contributive https://vitrinesenconfinement.gogocarto.fr/.
    Le même projet a été lancé également en italien (https://vetrineinquarantena.gogocarto.fr/) #VetrineInQuarantera et en anglais (https://windowsinlockdown.gogocarto.fr/) #WindowsInLockdown

    Cette collection permettra de construire une mémoire photographique des quartiers lors du confinement. Ces informations donneront lieu à des analyses scientifiques tandis que les photos constitueront un fond photographique qui sera conservé et fera patrimoine.

    Comment ça marche ?
    Chaque contribution doit être datée, indiquer l’adresse complète, la nature du lieu (commerce / lieu public non commercial / fenêtre privée / graffiti), l’activité habituellement exercée en ce lieu et, si possible, la retranscription du texte de l’affichette.
    • PAR TWITTER : Vous pouvez tweeter votre photo en insérant #VitrinesEnConfinement
    • PAR INSTAGRAM : Vous pouvez poster votre photo en insérant #VitrinesEnConfinement #WindowsInLockdown #VetrineInQuarantera
    • PAR FACEBOOK : Vous pouvez poster votre photo et les informations liées sur le groupe https://www.facebook.com/groups/vitrinesenconfinement/
    • PAR LA PLATEFORME CONTRIBUTIVE : https://vitrinesenconfinement.gogocarto.fr/.

    Toutes les contributions faites sur les réseaux sociaux seront rapatriées sur le site contributif et archivées. Les contributions sur Twitter seront également archivées par l’INA.

    Crédits
    Le défi collaboratif « #VitrinesEnConfinement » est porté par une équipe de recherche du CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) et de l’Université Paris Nanterre. Vous pouvez nous contacter sur : vitrinesenconfinement@protonmail.com
    Ce projet est piloté par Sarah Gensburger (ISP/CNRS) et Marta Severo (Dicen-IDF/Université Paris Nanterre).

    Contact
    vitrinesenconfinement@protonmail.com

    Répondre
      1. Pr. Yves Rozenholc - Université de Paris

        Nous sommes des universitaires lancés dans la construction d’un musée électronique participatif du Covid-19 pour capturer aujourd’hui tous les objets scientifiques, littéraires, iconographiques, médiatiques, interviews de cette période et favoriser demain leur étude au sein d’un projet scientifique interdisciplinaire couvrant sciences de la santé, sciences sociales, sciences du numérique.

        Répondre
  4. Ping : Une sélection de projets pour documenter l’actuelle pandémie – Veille patrimoniale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.